Creabijoux, Lucien Aeschlimann


Données de l'entreprise
Adresse Creabijoux, Lucien Aeschlimann
Résidence Castel-Savoy
1816 Chailly-Montreux
Statut supprimée
Siège Montreux (VD)
Nature juridique Entreprise individuelle
Données du registre du commerce
But Organisation de vente, créations suisses, spécialités et exclusivités en bijouterie.
IDE CHE-101.177.995
Numéro fédéral CH-550.0.046.374-7
Dernière modification 17.03.2010
Radiation 17.03.2010
Registre du Commerce Canton Vaud
Autres services
Extrait du registre du commerce Montrer
Publications 1 - 2 sur 2
No. FOSC: 053 - 17.03.2010   |   Creabijoux, Lucien Aeschlimann
Grund: Handelsregister (Löschungen)

Creabijoux, Lucien Aeschlimann, à Montreux, CH-550-0046374-7, entreprise individuelle dont la procédure de faillite du titulaire, suspendue faute d'actif, a été clôturée (FOSC du 20.10.2009, p. 18/5302742). Aucune opposition motivée n'ayant été présentée et l'entreprise individuelle ayant cessé ses activités, elle est radiée d'office, conformément à l'art. 159, al. 5, let. a ORC.

Tagebuch Nr. 5122 vom 11.03.2010
(05544708/CH55000463747)

No. FOSC: 203 - 20.10.2009   |   Creabijoux, Lucien Aeschlimann
Grund: Handelsregister (Mutationen)
- Auflösung Konkurs

Creabijoux, Lucien Aeschlimann, à Montreux, CH-550-0046374-7, organisation de vente, créations suisses, spécialités et exclusivités en bijouterie (FOSC du 17.08.1988, p. 3411). Par décision du Tribunal de l'arrondissement de l'Est vaudois du 9 juillet 2009, la succession répudiée du titulaire de cette entreprise individuelle a été déclaré en faillite avec effet à partir du 9 juillet 2009, à 12h00. La procédure de faillite, suspendue faute d'actif, a été clôturée le 7 octobre 2009.

Tagebuch Nr. 17083 vom 14.10.2009
(05302742/CH55000463747)
1 - 2 sur 2
Responsabilité
Toutes les données et références ne sont pas garanties et n'ont pas de vertu légales. Ceci n'est pas une publication officielle. Déterminantes sont les données FOSC apposées d'une signature électronique du seco.

Surveiller?

Surveillez "Creabijoux, Lucien Aeschlimann" et lors de changements, soyez-en informé par e-mail.